Un nouveau départ avec un aller simple

 

Un nouveau départ - Aurore dans le Wild Wild West

Le départ, les fêtes de fin d’année, les adieux… Ça en fait des choses à gérer en même temps !

Je suis certaine que cela vous arrive lorsque vous partez, même pour des vacances… Vous le savez que vous partez… et cela depuis des mois MAIS un milliard de détails et de choses remises au lendemain et nous voilà surbookés ! A priori je suis désormais prêt pour ce nouveau départ…

Les détails pratiques sont réglés :

  • Les papiers : Passeport, Permis, Permis international, VISA
  • Les « détails » de santé : Vaccins, ordonnances, pharmacie de voyageur…
  • Sac à dos : OK
  • Voyage en Thaïlande : planifié !

Et ma tête dans tout ça, est-elle prête pour ce nouveau départ ?

En réalité, c’est l’état d’esprit qu’il faut préparer… Quand on part en vacances, c’est excitant et la prise de risque est limitée, mais là, je pars avec un aller simple, des projets plein la tête, et un planning de seulement 3 semaines.

Cette future aventure paraît complètement folle, je passe d’un état de terreur intense (celle que l’on ressent avant de monter sur un énorme rollercoaster) à une excitation sans nom car c’est exactement cela que je recherchais en planifiant ce voyage (oui oui, …en traçant les grandes lignes).

Donc j’ai décidé qu’il était temps de préparer la tête… m’imaginer sur de magnifiques plages, visitant des temples incroyables, faire des randonnées avec vue sur des glaciers ou faisant crêpes, récolter des kiwis, caresser un kangourou, ou méditer et faire du yoga… La liste paraît tellement longue !

Un nouveau départ à NYC

 

S’enrichir en voyageant : le grand saut !

J’ai choisi de partir sans véritable objectif, sans contrat, sans semestre d’études, sans réel but ! Enfin si, l’objectif est de m’enrichir de tout ce qu’il me sera donné de découvrir : de nouvelles cultures, de nouvelles personnes, de nouveaux métiers, de nouvelles langues, de nouveaux bretons et de nouvelles crêperies bien-sur (toute nouvelle découverte culinaire sera la bienvenue!).

Un nouveau départ devant le Grand Canyon

 

Vivre sans le moindre regret : une philosophie que je me suis choisie

Personnellement, ma philosophie de vie est simplement de toujours faire ce que je pourrais regretter de ne pas avoir fait. Il m’a fallu beaucoup de courage pour quitter mon confort, mais même si ce voyage ne dure finalement que 6 mois, je l’aurais fait ! Mais je suis certaine que ma soif d’apprendre, ma curiosité et ma gourmandise seront nourries bien plus longtemps et que je reviendrai grandie (qui a dit qu’on devait manger de la soupe pour grandir ?).

Chaque étape clé a été assortie d’un nouveau départ souvent radicalement différent de la précédente, et toujours extrêmement gratifiant pour la suite de mon parcours. Je n’ai pas de doute sur le fait que ce nouveau départ le sera également.

Un nouveau départ avec un aller simple

 

Mon histoire de voyageuse est maintenant à écrire

Je lis énormément de blogs de voyageurs au long-cours qui ont suivi leur intuition, leur besoin d’évasion et leur soif de curiosité… C’est magnifique et j’ai hâte de découvrir ce sentiment. Je me suis déjà expatriée plusieurs fois mais ce n’est pas la même aventure lorsque l’on s’extrait du cadre.

Mes pérégrinations de Billig voyageuse peuvent désormais commencer sur ce blog !

Un nouveau départ devant View Point à Yosemite National Park

Si pour moi le voyage représente ce nouveau départ, quel est ou serait le vôtre? N’hésitez pas à raconter vos histoires dans les commentaires !

Related Post

Un partage, un sourire 🙂 Share on Facebook0Tweet about this on TwitterPin on Pinterest0Share on LinkedIn0Share on Google+0Print this pageEmail this to someone

A propos Adèle

Adèle est passionnée par les voyages et la culture gastronomique. Elle partage ici ses aventures et son amour pour les crêpes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Vous aimerez aussi